Avertissement !

Cette partie n'a aucun lien avec le site racine.

Le serveur a été prêté gratuitement et sans contrepartie (i.e: ni publicité, ni rémunération) par son propriétaire afin de promouvoir un internet libre, non bridé, non mercantile, y compris pour des informations sensibles.

Vous pouvez copier tout ou partie du contenu (n'oubliez cependant pas de citer vos sources).

Le coït

Guide illustré de la sexualité

La pénétration

Lorsque les deux partenaires sont enfin en de bonnes dispositions, c'est-à-dire le pénis en érection pour l'homme et le vagin suffisamment lubrifié pour la femme, le coït peut avoir lieu, en commençant par la pénétration.

Déjà, Léonard de Vinci, le représentait comme ceci :

photo pénétration coït Léonard de Vinci
Une gravure de Léonard de Vinci (HD)

De nos jours, pour ne pas choquer les âmes sensibles, on decrira une pénétration de la façon suivante :

photo pénétration coït
Une pénétration

Ou comme ceci, pour faire plus professionnel.

photo pénétration coït
Imagerie améliorée d'une pénétration

Ou, de façon légèrement plus commentée :

photo pénétration coït
Une pénétration avec légendes médicales

D'un point de vue plus technique, une pénétration ressemble à ceci :

photo RMN pénétration coït
RMN d'une pénétration

remarque

Cette image est intéressante à plus d'un titre car elle montre que le pénis, une fois dans le vagin, ne garde pas sa forme rigide comme on le pensait, mais se plie pour prendre la forme d'un boomerang.

Mais, en vrai, la pénétration ressemble plutôt à ceci :

La pénétration
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

Le coït : le règne des petites lèvres

Ensuite suivent une série de va-et-vient, dans diverses positions.

Comme nous l'avons expliqué ici, le sexe féminin est conçu pour ne pas perdre une seule stimulation par le mouvement de va-et-vient et stimuler le plus possible le complexe clitoridien et ceci, quelle que soit la position.

Dans toutes ces vidéos, vous remarquerez la stimulation du clitoris (mouvements du capuchon sur le gland), y compris lorsqu'il n'y a pas de contact direct :

La stimulation du clitoris vue de dessus
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

Un autre exemple. On y voit le clitoris passer d'un côté et de l'autre du pénis...

La stimulation du clitoris vue de dessus (autre vue)
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

Illustration : Sur cette vidéo sélectionnée, vous pourrez voir l'action de va-et-vient sur le clitoris.

Remarque

La qualité des vidéos sur internet évoluant moins vite que les définitions des DVD et les débits ADSL, je ne dispose que de peu de sources de qualité. Si une personne en disposait d'une, de préférence HD, pour mieux illustrer mon propos, elle peut me l'envoyer.

En position rétro-versée, c'est plus flagrant. On voit nettement le clitoris entrer en contact avec le pénis.

La stimulation du clitoris en position rétro-versée
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

En levrette, on voit aussi le clitoris basculer d'avant en arrière au rythme du coït...

La stimulation du clitoris en levrette
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

Une vision de profil, où l'on voit nettement le clitoris basculer d'avant en arrière, entraîné par les petites lèvres, sous le va-et-vient du pénis...

La stimulation du clitoris de profil
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

et une vision arrière ...

La stimulation du clitoris vue de l'arrière
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

A la fin, l'homme finit par avoir un orgasme et éjaculer :

L'éjaculation
Votre navigateur ne prend pas en charge le HTML5

Notez bien que dans le vagin, le gland du pénis est continuellement en contact avec la paroi du vagin.

Pendant l’éjaculation, le gland se loge dans le cul de sac du vagin ou en face du col utérin pour y déposer le sperme, mais la stimulation continue. Alors que le gland est extrêmement sensible et peut être irrité par une stimulation externe inadéquate (main, etc.) il tolère parfaitement la stimulation des parois vaginales pendant l’éjaculation ce qui augmente nettement le plaisir sexuel de l’homme et peut augmenter également la quantité du sperme éjaculé. Ceci explique que certains les hommes en dépit de leur pratique masturbatoire, continuent à désirer les femmes et à souhaiter des relations sexuelles pénétratives (avec pénétration) avec elles.